un numéro d'équipe fétiche pour les soeurs Dumas...
 

 

 

 

 

 

Plan du site

Retour à l'introduction

Site officiel du
Rallye Aïcha des Gazelles

 

Rallye Aïcha
des Gazelles

Équipage,  équipement  et pré-requis

 

ÉQUIPAGE
une pilote et une navigatrice.

ÉQUIPEMENT
Nos seuls outils : une boussole, des cartes topographiques et une concentration à 200 % pour ne jamais perdre le Nord ! 

Nouveauté au règlement depuis le rallye 2006 : afin de renforcer l'intérêt sportif de la compétition et de valoriser plus fortement les qualités de navigation des gazelles, l'organisation a décidé de supprimer tous les éléments de grossissement optique et numérique (jumelles, longue vue, zoom optique ou numérique d'appareils quelconques). Une tolérance existe sur certains types d'appareils photographiques et les caméras... mais tout appareil d'acquisition d'image devra faire l'objet d'une déclaration lors des vérifications techniques préalables à l'épreuve.

Cartes topographiques : ne sont autorisées que celles fournies par l'organisation pour le rallye en cours (au
100 000ième et 250 000ième datant des années 1960 à 1970 : mais puisque le relief ne change pas... sauf peut-être quelques pistes qui s'ensablent, qui disparaissent, d'autres qui se créent en fonction de l'activité et de l'usage !).  Toute autre carte, photographie aérienne ou autre document non conforme sont formellement interdits sous peine de pénalisation.

Font également partie du chargement : une pelle,  des plaques à sable (dont les fameuses chenilles de motoneige que seules les québécoises possèdent et qui sont les meilleurs plaques de désensablement, enviées des autres gazelles), une sangle de remorquage,  des bombes anti-crevaison, un compresseur, une trousse de premiers soins complète, du matériel de camping, des lunettes étanches (de ski ou de soudeur) et un
cheiche
pour les tempêtes de sables, sans oublier un bon casque de moto avec visière (pratique en cas de bris de pare-brise!)  et de bonnes assurances ! (dont une police assistance/rapatriement individuelle).

Et bien sûr, de l'eau, et encore de l'eau... pour la voiture et pour les gazelles,  sans oublier les rations de survie.

Et les GPS ? Les participantes doivent déclarer sur l'honneur ne pas détenir à bord de leur véhicule aucun système de positionnement par satellite quel qu'il soit (excepté le GPS officiel de l'organisation installé par leurs soins, utilisable en cas de détresse).  Comme certains appareils électroniques récents intègrent une fonction GPS (téléphones portables, assistant digital personnel (PDA)  et montres sport de type SUUNTO, etc.), ils doivent être remis à l'organisation du rallye,  avant le départ du prologue... sous peine de sanction,  voire de la disqualification de l'équipage.

À titre de garantie,  les participantes laissent un dépôt financier qui pourrait être encaissé par l'organisation si un GPS était découvert en leur possession.  Des contrôles avec appareil de détection sont mis en place.  Ne pas s'y soumettre est immédiatement sanctionné d'une mise «Hors rallye» : c'est du sérieux !

PRÉ-REQUIS
Un bon sens du pilotage et de la navigation, beaucoup de bonne volonté, de ténacité, d'endurance, de la débrouillardise à revendre et surtout, une très bonne forme physique (un entraînement qui se prépare au moins un an à l'avance !)

En ce qui concerne la cohabitation d'une dizaine de jours dans l'étroitesse d'un habitacle aussi restreint qu'un 4x4,  une complicité évidente,  un bon esprit d'équipe,  un grand sens de l'humour et du tact à revendre sont des atouts non négligeables, voire même essentiels ! 
Et... sans oublier :

«

 

Posséder une bonne dose de passion,

un soupçon d'inconscience,

un incroyable besoin d'émotion...

Dominique Serra

»

Contexte du rallye

                                                                   

 

|   Accueil   |  Équipage, équipement et pré-requis   |  Contexte du rallye   |  Album photos   |  Liens utiles   |  NOS ARCHIVES   |  Pour nous joindre   |

|   Rallye / Sahara 101   |  Rallye 2006   |  Rallye 2008  |